Des nouvelles du MoDem de Draveil

Les lycées essonniens en ébulition


SOCIAL > La mobilisation ne faiblit pas dans les lycées du département. Hier midi, on dénombrait une vingtaine de lycées perturbés par divers mouvements de protestation, qui se sont exprimés sous la forme de blocages ou de manifestations. Quelques incidents ont cependant émaillé certains rassemblement. Ce mardi, des actions sont à nouveau prévues, pour la journée d’action nationale.


  • Rassemblement de plusieurs lycées à Savigny-sur-Orge


Ce lundi matin, la moitié des lycées essonniens ont débrayé, en protestation contre la réforme des retraites. De multiples rassemblements, actions ont eu lieu. Au total, ce sont plus de 20 établissements qui ont été touchés par le mouvement hier. A l’image de Corbeil-Essonnes, au lycée Doisneau, où les lycéens ont bloqué les accès à leur établissement, empêchant élèves et professeurs de rentrer. Du côté de Massy, les lycéens de Vilgénis ont bloqué l’entrée de leur lycée et manifesté dans les rues de la ville.

A Savigny-sur-Orge, un barrage filtrant s’est opéré devant le lycée Corot. Les lycéens ont été rejoints par ceux de Monge, voisin. Un regroupement s’est ensuite opéré sur la parvis de la place Davout, sur laquelle des lycéens de Juvisy et d’Athis-Mons se sont joints. Après quelques feux de poubelles, les policiers présents ont lancé des gazs lacrymogènes pour disperser les jeunes. A Brétigny ainsi qu’aux Ulis, des tensions ont eu lieu avec les forces de police. Tandis qu’à Evry, pour la seconde fois en quelques jours, des groupes de jeunes s’en sont pris à la galerie marchande du centre commercial Evry 2, en marge des rassemblements organisés.

Et ça repart ce mardi !

Ce mardi matin, dans environ 25 établissements, de nouvelles actions sont plannifiées. Dès 8H, les lycéens de St-Hilaire d’Etampes, Brassens à Courcouronnes, Les Loges à Evry, Vinci à St-Michel, Einstein à Ste-Geneviève, Truffaut à Bondoufle, Laurencin à Mennecy ainsi que les lycées de Massy, Arpajon, les Ulis ou encore Dourdan, les jeunes vont tenter de bloquer les accès à l’établissement.

Plusieurs lycées devraient mettre en place des barrages aux entrées, et ensuite rejoindre la manifestation parisienne. Dans la plupart du temps à l’heure de la pause de 10H30, des Assemblées Générales seront organisées, avant des départs collectifs en manifestation à Paris. Pour cette journée, les organisateurs espèrent que les parents d’élèves encadreront les jeunes gens, afin d’éviter tout débordement.



//essonneinfo.fr/91-essonne-info/816/les-lycees-essonniens-en-ebulition/



19/10/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres